lundi, 29 mars 2010

Archives 2

Le dépoussièrage des mes vieilles pélicules argentiques continue. Cette fois je vous propose un petit retour en arrière au début des annnées nonantes, début avril 1992 pour être précis. En printemps, durant les nuits claires et froides, les arboriculteurs valaisans protègent leur future récolte par aspersion. Le fait de couvrir de glace des bourgeons ou des fleurs fraîchement écloses défie un peu la compréhension mais ne boudons pas notre plaisir car le spectacle est magnifique.
gel1.jpg
Contrairement aux croyances populaires, ce ne sont pas les qualités isolantes de la glace qui protège la fleur du gel, mais les particularités de l’eau. Celle-ci dégage de la chaleur lors de son changement de phase de l’état liquide à l’état solide. Un gramme d’eau en se congelant produit 334 J ou 80 cal, soit autant d’énergie qu’il faudrait pour amener ce même gramme d’eau de 0° à 80°. gel2.jpg
Une grande partie de l'énergie dégagée est dispersée dans l’atmosphère mais ce qui reste suffit à maintenir l’organe végétal à une température d’environ 0°. Donc pas de gel...
gel3.jpg

Commentaires

Merci Didier pour ces photos et les explications! Toujours aussi pédagogue!
Meilleures salutations!
Ark

Écrit par : arkencielle | dimanche, 28 mars 2010

Les commentaires sont fermés.