Gros bourdon

Après deux journées intenses en montagne avec plus de 3000 mètres de dénivelé, mardi était pour moi jour de repos. C'était sans compter le passage -assez assourdissant- d'un immense bourdon matinal. Une fois réveillé, le balai impressionnant et virevoltant de cette machine au-dessus des vignes m'a vite fait oublier ma fatigue. Le traitement par hélicoptère ne peut se faire que par vent calme, ce qui n'est le cas que tôt le matin en Valais. En effet dès le milieu de la matinée, la brise commence à faire respirer cette grande vallée des Alpes.
Epandage1.jpg
A quelques mètres du sol et de la forêt...
Epandage2.jpg
... l'adresse du pilote est remarquable.

Les commentaires sont fermés.