• Une pensée pour ISS

    Les 5 occupants de l'ISS (station spatiale internationale) semblent plus isolés que jamais après la destruction de Progress M12-M, la fusée russe chargée du ravitaillement de la station, quelque 5 minute après son décollage. Certes les astronautes ne sont pas encore obligés de monter dans leur vaisseau de secours pour rejoindre la Terre. Mais après l'arrêt définitif des vols de la navette spatiale ce printemps du côté de la NASA et la suspension actuelle de tous les décollages côté russe, les nuages s'amoncellent peu à peu sur leur avenir. Alors l'autre nuit, j'ai eu une petite pensée pour ce Japonais, ces deux Russes et ces deux Américains alors qu'ils survolaient les Alpes dans le ciel immaculé valaisan 50 ans après le premier vol humain dans l'espace de Youri Gagarine en 1961. Que de chemin parcouru en un demi siècle... 
    ISS_110816-1.jpg
    La trace de l'ISS dans le ciel valaisan au dessus de Sion On reconnaît Valère, Tourbillon et le Haut-de-Cry. 
    ISS_110816-2.jpg
    L'ISS transitant dans la Grande Ourse à proximité d'Alioth, l'étoile la plus brillante de la constellation. Notez les différences de dimensions : ISS (110m sur 70m) se trouve actuellement à 385 km d'altitude et Alioth (4x le soleil) est à 81 années-lumière de la Terre. On voit aussi la trace plus pâle d'un autre satellite au dessus de Lens. 
    ISS_110816-3.jpg
    Dernière trace de l'ISS avant de s'éteindre au dessus du Haut-Plateau en filant vers le nord-est.

  • Canicule tardive

    Après un début en demi-teinte, l'été 2011 finit tout en chaleur avec des températures caniculaires. Il restera même dans les annales pour certaines stations avec les 20,5° mesurés le 22 août au Säntis (2500 m) ou encore les 36,8° observés à Sion le même jour. Jamais de telles températures n'avaient été mesurées aussi tard dans la saison. Cette masse d'air tropicale très chaude détermine notre temps depuis le milieu de la semaine dernière et sa provenance nord-africaine ne fait pas de doute en voyant les poussières de sable en suspension dans l'air. Brume_sèche.jpg
    Dimanche 21 août 2011 en Valais central. Les poussières de sable en suspension donnent à l'atmonsphère cet aspect brumeux et jaunâtre.

    En montagne, cette période de canicule tardive n'est pas la bienvenue pour nos glaciers. Suite au manque de neige de la première moitié de l'année, les glaciers sont nus depuis de nombreuses semaines. Ils sont donc encore plus vulnérables et ils fondent. En balade près de la Furka, ce fut un choc de voir les restes du Glacier du Rhône.
    Glacier_Rhone1.jpg
    La langue terminal n'est plus qu'un petit lac "on the rock". 
    Glacier_Rhone2.jpg
    Et il faut descendre un long chemin pour parvenir à l'entrée de la grotte de glace actuelle (flêche rouge). La pancarte donne l'emplacement de la grotte en 1996, soit il y a seulement 15 ans !

  • Jeux de lumière

    Le début du mois d'août 2011 est à l'image de cet été : en dents de scie. Après quelques jours estivaux et bien ensoleillés, la traîne occasionnée par le fort courant d'ouest a repris place sur le continent. Les éclaircies succèdent aux averses avec un rythme soutenu et à défaut de nous offrir des conditions estivales, les courtes apparitions du soleil nous valent de magnifiques jeux d'ombre et de lumière. 
    Arc-en-Ciel1.jpg
    Un bel arc-en-ciel double au dessus de Grône le lundi 8 août 2011 vers 20h.Chateaux1.jpg
    Valère et Tourbillon sous les feux du projecteur solaire (lundi 8 août 2011 vers 9h).Arbaz1.jpg
    Le village d'Arbaz entre nuages, éclaircies et arc-en-ciel (lundi 8 août 2011 vers 9h). 
    Rayons1.jpg
    Les rayons du soleil couchant au travers des averses près de Sion (Lundi 8 août 2011 vers 19h). 
    Arc-en-Ciel4.jpg
    Une seconde fois (juste pour le plaisir des yeux) l'arc-en-ciel au-dessus de Grône du lundi 8 août vers 20h.

    Cliquez ici pour voir d'autres jeux de lumière sur ma chaîne YouTube des vidéos d'un météorologue.

  • Chute de séracs

    Les webcams touristiques aident souvent le prévisionniste dans son analyse du temps actuel et si la prise des images est régulière, il est possible de faire des animations du ciel. Mais de temps en temps, ces webcams nous offrent de jolies surprises. Le 2 juillet dernier par exemple, la webcam de l'hôtel Kurhaus à Arolla dans le Val d'Hérens a immortalisé à 11h57 une impressionnante chute de séracs se détachant du Glacier sommital du Mont Collon (3637m). 
    MtCollon02Jul2011-12.jpg
    Une belle avalanche de séracs dévalant la face nord du Mont Collon sur plus de 1000 mètres (source: www.arolla.com). Cliquer sur l'image pour l'agrandir. 
    MtCollon02Jul2011-11.jpg MtCollon02Jul2011-12a.jpg
    A quelques minutes près, on n'aurait rien vu, ni même imaginé comme le montre ci-dessous les images prise à 11h et à midi.