mercredi, 21 septembre 2011

Le ciel sur la tête vendredi?

Il y a quelques jours, la NASA convoquait une conférence de presse pour annoncer le retour sur terre d'un satellite en orbite depuis plus de 20 ans. Etonnamment, peu de nos médias ont relayé cette information. Pourtant le satellite en question est de la taille d'un mini-bus (10m) et pèse près de 6 tonnes. Ce satellite, UARS (pour Upper Atmosphere Research Satellite) a été mis en orbite en septembre 1991 et n'est plus opérationnel depuis 2005. Il a depuis lors été mis au rebut sur une orbite basse (~350km). C'est là qu'il est entré en collision avec un autre objet céleste ce qui l'a rendu incontrôlable. Sa chute inéluctable sera donc totalement imprévisible. Elle devrait intervenir aux alentours du 23 septembre (+ ou - un jour) entre les latitudes 57°N et 57°S, seules les zones polaires ne seront pas concernées. Les experts de la NASA ne seront capables de définir la zone de l'impact à 12'000 km près que deux heures avant son entrée dans l'atmosphère !
UARS.jpg
Le satellite UARS (sur la photo, source: www.nasa.gov) devrait cependant se désintégrer en grande partie en pénétrant dans l'atmosphère. La NASA ne recense que 26 objets qui pourraient être dangereux et atteindre la surface terrestre, pour un poids total de 530 kg. Le plus gros des débris devrait peser 150 kg, le plus petit 1 kg. Et leur vitesse de chute sera comprise entre 100 et 350 km/h suivant la densité de l'objet. Pour plus de détails, je vous laisse consulter le document original du "NASA Orbital Debris Program Office".

Toujours selon la NASA, la probabilité de faire une victime humaine quelque part autour du globe est estimée à 1 sur 3200. Elle précise toutefois que depuis le début de l'ère spatiale, aucune personne n'a jamais été blessée par un tel objet. Il est vrai que la surface terrestre colonisée par l'homme ne représente qu'une très petite proportion, le reste étant couvert de mers, de déserts et de montagnes.
ISS.jpg
La trace de la station spaciale internationale (ISS) dans le ciel valaisan cet été. Tout ce qui gravite en orbite finira bien par retomber... 390 tonnes pour ISS.

08:13 Publié dans Science | Tags : uars, nasa, satellite, re-entry, science, chute, orbite, danger, didier ulrich | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Commentaires

Que dire de cette information? Très intéressante, mais plutôt préoccupante. Wait and see... Merci pour ton blog toujours très instructif!

Écrit par : stormy | mercredi, 21 septembre 2011

"Tout ce qui gravite en orbite finira bien par retomber". Pas tout à fait. C'est vrai pour les satellites en orbite basse (350 km pour le cas présent), mais pas pour les satellites géostationnaires à 36'000 km d'altitude. Ceux-là vont y rester bien après que l'humanité se sera détruite elle-même.

Écrit par : Cédric | mercredi, 21 septembre 2011

Je pensais que plus rien ne pouvait m'étonner... Ben là encore, une consternation de plus. Bon courage aux personnes qui se trouveront sous sa trajectoire.

Écrit par : Nicole.K | mercredi, 21 septembre 2011

info non relaté ou peu !! on prefère relaté la descente aux enfer d un homme tt sa dans un but bien préci e calculé et roulé pour sarco en faite ! bravo les médias .... et quand arreteron nous d aller voir se qui se passe la haut il y a tant a faire ici bas sans compté sur le gouffre financier mon dieu quel époque !!!

Écrit par : guihaire | mercredi, 21 septembre 2011

la NASA est un peu inconsciente dans cette affaire, elle savait certainement qu'une orbite basse ne pouvait qu'accélérer une chute, la probabilité d'une collision étant envisageable. Cela dit, quel spectacle pour ceux qui l'observerons de nuit, chance que j'ai eu il y a quelques années. Espérons aucune conséquence dramatique. Espérons aussi être avertis avec plus de précisions.

Écrit par : Bousquet | mercredi, 21 septembre 2011

Ne serait-ce pas un coup monté de toutes pièces par le mouvement en nette progression des néo-nazis pentecotistes USA ?on peut se poser la question surtout au vu de l'endoctrinement fait sur des gosses les transformant carrément en lanceurs de calamités envers tous ceux ne pratiquant pas comme eux,dès l'âge de deux ans ,des catastrophistes et millénaristes en puissance ne jurant que par le mal à faire envers le reste du monde prostré dans le péché selon leurs dires!
On le sait les sectes ont le pouvoir par la pensée et la puissance de leurs prières qui elles aussi peuvent vous faire tomber le ciel sur la tête!
Quand à la Nasa de toutes manières avec les moyens sophistiqués actuels si ce satellite doit se krascher peut-être qu'il tombera aux USA,qui sème le doute récolte la tempête ne dit-on pas?
ceux ayant réussi à quitter le bastion des églises néo machins et les autres sentent le danger mais invisible celui-ci alors vigilence!

Écrit par : caramel | jeudi, 22 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.