samedi, 16 mars 2013

Une comète dans le ciel genevois

Comme annoncée, la comète PAN-STARRS est visible depuis quelques jours dans le ciel vespéral de l'hémisphère nord. Très discrète, elle passe quasiment inaperçue dans la voûte céleste. Mais si la météo le permet, il vaut tout de même la peine de lever les yeux en direction de l'ouest une heure après le coucher du soleil. Voilà donc notre comète avec sa queue croquée vendredi soir au dessus du Jura depuis la passerelle de la Jonction.
comète,panstarrs,genève,ciel,mars 2013,didier ulrichcomète,panstarrs,genève,ciel,mars 2013,didier ulrich
Et si vous trouvez la comète trop peu lumineuse, il suffit de se retourner sur la passerelle : la vue sur Genève est saisissante.  
comète,panstarrs,genève,ciel,mars 2013,didier ulrich

05:06 Publié dans Espace, Genève | Tags : comète, panstarrs, genève, ciel, mars 2013, didier ulrich | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

vendredi, 01 mars 2013

La queue d'ISON

Il y a quelques semaines, je vous annonçais la venue prochaine de la comète ISON à proximité du soleil (2013 : l'année de la comète ?) pour la fin de cette année. Le 28 novembre, elle passera à moins de 1,1 millions de kilomètres de notre étoile et devrait être aussi brillante que la pleine lune. Elle sera même visible en plein jour près du soleil.

ISON se trouve aujourd'hui près de l'orbite de Jupiter, encore bien loin du soleil. Mais depuis quelques jours une petite queue a germé à l'arrière de la comète et est bien visible au téléscope. Ccomète, ison, espace, suisse, queue, novembre 2013
La comète ISON et son embryon de queue telle que photographiée le 3 février dernier par l'astronome amateur Rolando Ligustri depuis New Mexico.

La petite queue d'aujourd'hui continuera à s'allonger à mesure que la comète s'apporchera du soleil. Elle devrait même devenir un long appendice très brillant qui impressionnera tous les observateurs à la fin de cette année.

18:11 Publié dans Espace, Science | Tags : ccomète, ison, espace, suisse, queue, novembre 2013 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

samedi, 12 janvier 2013

2013 : l'année de la comète ?

L'information vous a peut-être échappé, mais une nouvelle comète a été découverte l'automne dernier par deux astronomes russes. Cette comète semble s'être récemment détachée du nuage de Oort, un immense  réservoir d'objets glacés situé à environ 0,5 année-lumière de la Terre. C'est donc une comète toute neuve qui n'a jamais vu se volatiliser ses composants à l'approche d'un astre chaud et qui pourrait alors dégazer copieusement à proximité du Soleil.

Cette nouvelle comète s'appelle C/2012 S1, ou plus simplement ISON, nom du réseau de téléscopes Ison (International Scientific Optical Network) qui l'a découverte. comète,ison,2013,novembre,29,hale-bopp,space,soleil,magnitude,didier ulrich
La comète ISON se trouve actuellement dans la constellation Gemini entre Castor et Pollux. Elle a une magnitude de +16. (www.spaceweather.com).

Selon les dernières prévisions, ISON devrait passer à moins de 1,2 millions de km du soleil le 28 novembre prochain. Sa magnitude devrait alors être de -16, ce qui la rendrait bien plus brillante que la pleine lune (magnitude de -12,6) et serait facilement visible en plein jour. Seule la Grande Comète de l'an 1680 lui serait comparable avec sa magnitude de -18. 
comète,ison,2013,novembre,29,hale-bopp,space,soleil,magnitude,didier ulrich
En comparaison, elle serait bien plus lumineuse et spectaculaire que la comète Hale-Bopp qui m'avait pourtant émerveillé durant l'hiver 1997, comme ici dans le ciel valaisan.  

Mais les astronomes restent prudents. Ils rappellent que les nouvelles comètes, très volatiles, sont parfois soufflées par le vent solaire et peuvent disparaître avant de s'approcher de nous. Il est donc urgent d'attendre...

21:45 Publié dans Espace, Science | Tags : comète, ison, 2013, novembre, 29, hale-bopp, space, soleil, magnitude, didier ulrich | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

mercredi, 07 novembre 2012

Maximum du cycle solaire N°24 ?

Après une intensité élevée les derniers mois de l'année 2011, l'activité solaire a fortement diminué depuis de nombreuses semaines.
soleil,cycle 24,cycle 25,climat,dalton,sun,activité,didier ulrich soleil,cycle 24,cycle 25,climat,dalton,sun,activité,didier ulrich
Le soleil le 7 novembre 2012. L'activité est faible. Seules de petites taches sont visibles à sa surface. 

Dès lors, certains scientifiques n’hésitent plus à annoncer que le maximum du cycle actuel N°24 est atteint, voire dépassé alors qu’il n’était prévu que pour le mois de mai 2013. Ce cycle atypique avait déjà débuté avec plus d’une année de retard sur les prévisions (voir ma note écrite en 2009 « panne de soleil ? ») et sera probablement le plus faible depuis des décennies, voire même depuis plus de 100 ans ou depuis le cycle N°14 en 1906.

soleil,cycle 24,cycle 25,climat,dalton,sun,activité,didier ulrich
Nombre moyen de taches observées depuis l'an 2000 et leur prévision jusqu'en 2019.
(source : http://spaceweather.com/)

Quant au cycle solaire N°25, les prévisions de la NASA ne sont pas très bonnes. Il devrait commencer vers la fin de 2020 et le nombre de tâches solaires devrait être encore plus faible que durant le cycle actuel. Tout semble indiquer que le maximum moderne marque une pause et que l'on s'oriente vers un minimum comparable à celui de Dalton. A confirmer...  

soleil,cycle 24,cycle 25,climat,dalton,sun,activité,didier ulrich
L'évolution des différents cycle solaires depuis l'an 1600.

18:23 Publié dans Climat, Espace, Science | Tags : soleil, cycle 24, cycle 25, climat, dalton, sun, activité, didier ulrich | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

mercredi, 29 août 2012

Hommage

Alors âgé de 7 ans, je me souviens comme hier de ce réveil au milieu de la nuit du 20 au 21 juillet 1969. Les yeux pleins d'étoiles et frissonnant, je me revois assis en famille sur le parquet de la grande salle du chalet devant le petit écran de télévision de ma grand-mère. Les images, un peu floues, de ce héros foulant pour la première fois le sol lunaire sont ancrées en moi et ont sans aucun doute contribué à mon intérêt pour la science et l'espace. Depuis le 25 août dernier, la Lune est un peu orpheline. Voilà en guise d'hommage, une photo prise deux jours avant la disparition de Neil Armstrong (1930-2012).
Lune du 23 août 2012

« One small step for a man, a giant leap for mankind » 
 

11:21 Publié dans Espace, Science | Tags : hommage, lune, armstrong, aldrin, collins, saturne 5, apollo, espace, alunir, 20 juillet, 1969 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |