vendredi, 06 mai 2011

« Anne, ma soeur Anne...

...ne vois-tu rien venir ? Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie. » La célèbre réplique du conte La Barbe Bleue de Charles Perrault s'applique assez bien aux conditions météo de ce printemps. Les météorologues scrutent le ciel depuis des mois, en vain. Ils ne voient que soleil et poussière. Mais aujourd'hui, telle Anne qui enfin voit venir les deux cavaliers qui volent à son secours, les météorologues aprçoivent une ébauche de changement de temps pour jeudi. Pluie et un peu de fraîcheur seraient au rendez-vous et coïncideraient avec la Saint Pancrace (12 mai), le 2ème des Saints de Glace... A confirmer.
Pive1.jpg 
Pive2.jpg 
Ce début d'année ensoleillé et chaud a accéléré la végétation. En moyenne montagne, les épicéas et les mélèzes fleurissent depuis la mi avril déjà.
Trolle.jpg 
Dans les prés, à la place de neige, on trouve déjà le trolle d'Europe.

19:13 Publié dans Météo | Tags : météo, sécheresse, printemps, 2011, mai, chaud, pluie, didier ulrich | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

dimanche, 24 avril 2011

Ma chaîne météo

La sécheresse sévit plus que jamais en Suisse romande et aucune amélioration n'est prévue pour ces 10 prochains jours. La situation météo est bloquée depuis des mois et le courant d'ouest n'arrive plus sur le centre de l'Europe. Par contre, il pleut bien sur le pourtour méditerranéen ainsi que sur la côte atlantique du Portugal jusqu'aux Canaries. Il ne fallait donc pas choisir le sud pour les vacances pascales de cette année. Le temps est bien meilleur au nord avec 27° hier en Normandie. Je profite de ce calme météorologique pour vous présenter ma chaîne YouTube : les vidéos d'un météorologue. Vous y trouverez quelques vidéos qui vous rappelleront que le ciel peut être parfois d'une autre couleur que bleu.

Cumulus sur les Alpes valaisannes (Mont-Noble, Maya) le 25 avril 2011.

Cliquez ici pour voir la chaîne YouTube des vidéos d'un météorologue.

samedi, 09 avril 2011

Anormalement beau

Le temps de ce début d'année se distingue par une sécheresse exceptionnelle et des températures proches des records. Il n'est donc pas déplacé de parler de météo anormale, inquiétante même. Dans un futur proche tout d'abord, le manque d'eau risque de se faire cruellement sentir l'été prochain si la pluie ne revient pas en quantité et je n'ose pas imaginer le recul de nos glaciers avec un tel manque de neige et un printemps aussi "estival". Dans un futur plus lointain ensuite, si rien n'est entrepris pour enrayer la hausse des températures. Mais ne boudons pas notre plaisir, ce deuxième week-end d'avril aura été aussi beau que le premier et nettement plus chaud: 24 à 25 degrés sur le Plateau, 27 en Valais et jusqu'à 32 au Tessin. Voilà quelques photos glânées au cours de mes balades en ville de Genève.
Mongolfiades.jpg 
Les Mongolfiades ont profité pleinement de ce ciel immaculé pour la joie d'un nombreux public ce matin au parc Bertrand.
Mesange_Bleue.jpg
La petite faune s'active dans les parcs de la ville, ici une mésange bleue.

16:21 Publié dans Météo | Tags : genève, chaleur, printemps, 2011, avril, record, sécheresse, ballon, mongolfiades, mésange | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | |

dimanche, 03 avril 2011

C'est déjà l'été !

Avec une température de 26,0° ce samedi 2 avril, Sion a connu le jour d'été le plus précoce de son histoire météorologique. L'explication est à chercher aurpès de l'anticyclone des Açores qui depuis le début de l'année a la fâcheuse habitude de s'étendre jusqu'aux Alpes. Grâce à lui ou à cause de lui, la Suisse romande a connu un début d'année 2011 très sec. Et dans les extrêmes, c'est à nouveau le Valais central qui se distingue. Sion n'a reçu que 43 mm de précipitations depuis le 1er janvier, soit le quart d'une année normale (156 mm pour les trois premiers mois). Conséquence directe de cette sécheresse persistante, le mince manteau neigeux a rapidement disparu des pentes en dessous de 1800 mètres dès les premiers beaux jours. Ce sol sec et sans neige ne produit plus d'évaporation qui pourrait freiner un peu la hausse des températures. Ajouté à cela une masse d'air très douce en provenance du sud-ouest occasionnant un faible foehn et on arrive aisément à nos 26° un 2 avril...
Estival.jpg
La végétation en plein essor au jardin botanique de Genève ce dimanche 3 avril (température 23,0°) entre le blanc des magnolias en fleurs et le vert tendre des nouvelles feuilles. Mais ce départ en trombe risque bien d'être ralenti par la sécheresse persistante.

Un peu de pluie est prévu pour demain lundi sans pour autant améliorer la situation sur le front de la sécheresse. D'autant plus qu'une nouvelle bulle anticyclonique prendra place sur le continent mardi. Elle nous apportera un temps sec et chaud jusqu'à nouvel avis mais au minimum jusqu'en début de semaine d'après (11 avril).
Ecmwf.gif
Un énorme anticyclone est d'ores et déjà prevu pour le week-end prochain (9-10 avril) sur les Alpes (source ecmwf).

20:52 Publié dans Météo | Tags : été, printemps 2011, estival, précoce, avril, séchresse, végétation, didier ulrich | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

vendredi, 25 mars 2011

Cirrus "aviaticus"

S'il est un effet météorologique anthropogène que l'homme ne peut pas nier, ce sont bien les traînées de condensation (contrails). Les mois d'hiver sont les plus favorables à la formation de ces nuages artificiels qui n'existeraient pas sans l'homme. En effet, ces nuages se forment uniquement grâce à la vapeur d'eau ejectée par les réacteurs des avions. Un litre de pétrole produit environ un litre d'eau qui se condense ou sublime à haute altitude et forme des cirrus (nuages de glace). De par leur origine, ces cirrus sont parfois baptisés cirrus "aviaticus". Quelques jours sous les drapeaux près de Dübendorf m'ont permis de mesurer l'ampleur du phénomène. Ces derniers jours, l'humidité relative dans la haute troposphère était suffisamment élevée et propice à leur formation. Je vous laisse juger...
Aviaticus1.jpg Aviaticus2.jpg
De nombreux cirrus "aviaticus" dans la région zurichoise le jeudi 24 mars 2011 vers 18h00.
Aviaticus3.jpg
Ces nuages participent activement au réchauffement global de la planète. Par leur composition essentiellement faite de cristaux de glace, ils n'ont que peu d'influence sur le rayonnement diurne du soleil, mais ils perturbent fortement le rayonnement infrarouge nocturne de la Terre et l'empêchent de se refroidir correctement. Et comme le montre l'image satellitaire d'hier soir vers 21h00, ces nuages peuvent recouvrir de vastes étendues.
Aviaticus.jpg
Image satellitaire IR 10.8 du 24 mars 2011 à 21h00.