lundi, 13 avril 2015

Forts gels en Valais central

Le début de la semaine qui a suivi Pâques était plutôt fraîche pour la saison. Et suite à des nuits sereines, les températures ont baissé fortement dans la Plaine du Rhône près de Sion. Durant plusieurs jours les agriculteurs ont donc dû intervenir dans leurs vergers pour essayer de protéger la récolte future. Près de Bramois, la température au sol est descendue entre -6 et -10°C au petit matin.
Gel, valais, bramois, avril, 2015, abricotiers
gel, valais, 2015, bougies, abricotiers, bramois gel, valais, sion, abricotiers, chaufferettes, 2015, avril
Gel2015-4.jpg Gel2015-4bis.jpg
Les abricotiers, en pleine floraison, sont protégés par le rayonnement de bougies de paraffine. La vallée est donc illuminée de milliers de feu et d'autant de fumées parfois âcres.
gel, glace, pommier, verger, valais, sion, bramois, aspersion
gel, glace, aspersion, valais, poiriers, 2015, avril  gel, glace, aspersion, valais, avril, 2015, arbres fruitiers, verger
gel, aspersion, arbre fruitier, valais, sion, bramois, verger
gel, avril, 2015, valais, verger, pommiers, poirier, didier ulrich, ulrich didier gel, aspertion, didier ulrich, bramois, valais, verger, glace
Q
uant aux pommiers et aux poiriers, ils sont protégés par aspersion. Leurs bourgeons profitent de la propriété singulière de la glace en formation qui reste constamment à 0°C. 

jeudi, 26 avril 2012

Dernier coup de froid

Alors que la chaleur est annoncée depuis plusieurs jours, le froid a encore tiré ses dernières cartouches mercredi matin en Valais central. Après une journée de mardi très fraîche, le ciel s'est rapidement dégagé en début de nuit. Les températures sont alors descendues aux environ de 0° au grand dam des agriculteurs. Voici quelques photos prises mercredi 25 avril à l'aube dans les vergers valaisans. 
Avril_2012-2.jpg
La protection contre le gel des abricotiers se fait à l'aide de bougies de paraffine... 
Avril_2012-4.jpg
...celle des pommiers s'effectue toujours par aspersion. 
Avril_2012-1.jpg
En début de matinée déjà, les nuages lenticulaires annonçaient l'arrivée du foehn et ainsi le début de réchauffement.

lundi, 29 mars 2010

Archives 2

Le dépoussièrage des mes vieilles pélicules argentiques continue. Cette fois je vous propose un petit retour en arrière au début des annnées nonantes, début avril 1992 pour être précis. En printemps, durant les nuits claires et froides, les arboriculteurs valaisans protègent leur future récolte par aspersion. Le fait de couvrir de glace des bourgeons ou des fleurs fraîchement écloses défie un peu la compréhension mais ne boudons pas notre plaisir car le spectacle est magnifique.
gel1.jpg
Contrairement aux croyances populaires, ce ne sont pas les qualités isolantes de la glace qui protège la fleur du gel, mais les particularités de l’eau. Celle-ci dégage de la chaleur lors de son changement de phase de l’état liquide à l’état solide. Un gramme d’eau en se congelant produit 334 J ou 80 cal, soit autant d’énergie qu’il faudrait pour amener ce même gramme d’eau de 0° à 80°. gel2.jpg
Une grande partie de l'énergie dégagée est dispersée dans l’atmosphère mais ce qui reste suffit à maintenir l’organe végétal à une température d’environ 0°. Donc pas de gel...
gel3.jpg