mardi, 22 mai 2012

Transit de Vénus J-15

Tous à vos appareils photos (avec protection) ! Le phénomène est suffisamment rare pour qu’il vaille la peine de se lever en même temps que le soleil le 6 juin prochain. En effet, Vénus passera exactement entre le Soleil et la Terre, occultant une petite partie du disque solaire. Un transit de Vénus devant le soleil est similaire à une éclipse. Il se produira le mardi 6 juin de 0h10 à 6h50 et sera donc observervable depuis Genève pendant un peu plus d’une heure, soit du lever du soleil à 5h45 jusqu’à la fin du transit. Ne le loupez pas, peu d’entre nous verrons le prochain transit qui n'aura lieu qu'en décembre 2117 (!). Espérons que la météo soit de la partie... 
Projection.jpg
Voici une carte du transit tel qu'il sera vu depuis Paris, soit à peu de chose près depuis Genève (de 5h45 à 6h50).  
Transit.png
La région du Pacifique sera privilégiée et pourra observer l'entier du transit qui durera plus de 6 heures.

Attention les yeux ! Il ne faut jamais regarder le Soleil ni à l’œil nu, ni à travers une paire de jumelles, une lunette ou un télescope. Les lésions sur la rétine sont irrémédiables et instantanées. Il est incontournable d’utiliser des lunettes « à éclipse » récentes ou des filtres expressément conçus pour regarder le soleil.

16:28 Publié dans Science | Tags : transit, vénus, 2012, suisse, genève, eclipse, soleil, 6 juin, lever, aurore, didier ulrich | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

lundi, 23 janvier 2012

Forte éruption solaire

Depuis quelques mois, l'activité solaire est en forte augmentation. Ce matin, à 3h59 UTC, soit à 4h59 heure suisse, la tache solaire 1402 a provoqué une longue et puissante éruption. Son intensité a été claissifiée M9 soit très proche de la classe X, la classe des éruptions solaires les plus intenses. Le nuage de particules ainsi engendré devrait passer au nord de la Terre entre le 24 et le 25 janvier et donner un bon coup sur le champ magnétique terrestre. Sa vitesse est esitméée à 2200 km/s. 
M9.jpg
La puissante éruption solaire du 23 janvier vue par le "NASA's Solar Dynamics Observatory".

Et grâce à la faible lune actuelle (NL le 23), une aurore boréale visible depuis l'Europe continentale n'est pas à exclure. Quoique la nébulosité pourrait jouer la trouble-fête. 

17:26 Publié dans Science | Tags : soleil, taches, éruption, aurore, boréale, nuit, lune, m9, didier ulrich | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |