samedi, 22 septembre 2012

Ainsi fondent, fondent, fondent...

... les glaces polaires. La nouvelle est plutôt alarmante mais pour beaucoup de monde, elle est passée quasi inaperçue. Cette année, la calotte polaire boréale a fondu comme jamais durant la saison chaude. A la veille de la longue nuit polaire (l'équinoxe aura lieu le 22 septembre à 16h48 CET), la banquise autour du pôle nord ne s'étendait plus que sur 3,4 millions de km2, alors que la moyenne calculée depuis le début des observations par satellite se monte à plus du double, soit environ 7 millions de km2 à la fin de l'été. 
climat,glaces,polaires,banquise,pôle nord,fonte,2012,effet de serre,carbone,dioxyde,nsidc,didier ulrich climat,glaces,polaires,banquise,pôle nord,fonte,2012,effet de serre,carbone,dioxyde,nsidc,didier ulrich
A gauche : l'extension de la banquise le 19 septembre 2012. En blanc la glace, la ligne rouge représente l'extension moyenne à la fin de l'été. A droite : l'évolution de la banquise durant les 4 derniers mois. La ligne grise foncée représente la norme, la ligne pointillée le dernier record de fonte datant de 2007. Source : National Snow & Ice Data Center

Plus alarmant encore, ces vastes étendues libérées des glaces attirent les convoitises et rendent possible de nouvelles prospections des fonds marins. D'immenses gisements d'hydrocarbures vont donc être exploitables à moyen terme ce qui augmentera d'autant la production de gaz à effet de serre. climat,glaces,polaires,banquise,pôle nord,fonte,2012,effet de serre,carbone,dioxyde,nsidc,didier ulrich
En Suisse aussi les glaciers alpins ont mauvaise mine, comme le montre cette photo du Driestgletscher prise le 22 août 2012 pendant la canicule. La zone d'accumulation de neige est de plus en plus limitée en altitude et le bas de la langue fond inexorablement sans être renouvelée.

dimanche, 09 septembre 2012

Joyaux en péril

A l'image de toutes ces dernières années, 2012 restera sans doute difficile pour la plupart des glaciers suisses. Malgré des quantitiés de neige appréciables à la fin de l'hiver, les glaciers alpins se sont retrouvés nus et dépourvus de neige jusqu'à haute altitude à partir du mois d'août. La faute en incombe à une limite du 0 degré particulièrement élevée à la fin du printemps puis durant une grande partie de l'été. Et pour ne rien arranger, les 10 jours de canicule à la fin du mois d'août ont encore accéléré la fonte. Avant qu'il ne soit trop tard, voilà quelques images du glacier d'Aletsch prise le 22 août dernier.
glacier, aletsch, valais, climat, été, 2012, chaud, canicule, fonte, riederalp, didier ulrich
glacier, aletsch, valais, climat, été, 2012, chaud, canicule, fonte, riederalp, didier ulrich

glacier, aletsch, valais, climat, été, 2012, chaud, canicule, fonte, riederalp, didier ulrich

Le glacier d'Altetsch depuis les hauts de Riederalp : un spectacle grandiose!

Lisez ou relisez ma note sur le recul glaciaire qui date de 2009.

21:32 Publié dans Climat, Météo, Paysage | Tags : glacier, aletsch, valais, climat, été, 2012, chaud, canicule, fonte, riederalp, didier ulrich | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |